Rapport

TOUS LES RAPPORTS

---------------- 

UNE CRISE EN QUÊTE DE FIN. 
Quand l'Histoire bégaie.



Par M. Pierre-Yves COLLOMBAT, Sénateur du var.

----------

ADMINISTRATION GÉNÉRALE ET TERRITORIALE DE L’ÉTAT
Par M. Pierre-Yves COLLOMBAT, 
Sénateur du var.

Avis présenté au nom de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale sur le projet de loi de finances pour 2017, ADOPTÉ PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE,
----------

EVOLUTION DE L’ACTIVITE DES SERVICES DEPARTEMENTAUX D’INCENDIE ET DE SECOURS (SDIS) EN MATIERE DE SECOURS A PERSONNE,

QUAND LA REFORME RENCONTRE LES TERRITOIRES

Deuxième rapport d'étape de la mission de contrôle et de suivi de la mise en oeuvre des lois de réforme territoriale

Rapport n° 730 (2015-2016) - 29 juin 2016
--------

ADMINISTRATION GÉNÉRALE ET TERRITORIALE DE L’ÉTAT
Par M. Pierre-Yves COLLOMBAT, 
Sénateur du var.

Avis présenté  au nom de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale (1) sur le projet de loi de finances pour 2016, ADOPTÉ PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE,
--------

ADMINISTRATION GÉNÉRALE ET TERRITORIALE DE L’ÉTAT
Par M. Pierre-Yves COLLOMBAT, Sénateur du var.

Avis présenté au nom de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage
universel, du Règlement et d’administration générale (1) sur le projet de loi de
finances pour 2015, ADOPTÉ PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE,
TOME I


  

 En images


  

 ACTIONS

  

 Les institutions comme elles fonctionnent
QAG politique du gouverneur banque de france | PPL modalités d'inscription listes électorales | PPLO modernisation des élections présidentielles | PPLO suppr missions temp gouv-parlementaires | PPL déontologie et aux droits obligations des fonc | PPL dématérialisation du journal officiel de le RF | commission d’enquête sur les AAI | Les surprises du rapport BARHOLONE-WINOCK | La crise Grecque, la loi NOTRe et le théatre parle | PPL rétablissant le septennat et le rendant non re | Modification de l'article 45 | Cumul des lmandats 2eme lecture au senat | Loi organique relative à l'élection du président 2 | Loi organique relative à l'élection du président | PPL Constitutionnelle indeépendance du président d
 
Voir une seule page

QUESTION AU GOUVERNEMENT SUR LA POLITIQUE DU GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE

Mardi 20 décembre 2016 

.

Monsieur le Premier ministre, après vos paroles [hommage aux victimes de l’attentat de Berlin], mes propos vous sembleront peut-être un peu légers. Néanmoins, à y regarder de près, tout se tient.
Il y a quelques jours, M. Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, s’est invité dans la campagne présidentielle pour rappeler aux candidats que « l’accélération de la croissance française ne pouvait venir d’une relance budgétaire, et que ce serait bercer les électeurs d’illusions que de le laisser croire ».
Ma question est la suivante : selon vous, entre-t-il dans les missions du gouverneur de la Banque de France, autorité en principe indépendante, de monter sur les tréteaux électoraux ? Est-il normal qu’il définisse, en lieu et place des électeurs, les programmes économiques qui seraient bons pour la France et ceux qui ne le seraient pas ?  

Le Premier ministre botte en touche en rappelant tous les succès du gouvernement dans sa direction de la politique économique du pays,  ce qui n’est pas le sujet.

Monsieur le Premier ministre, c’est donc le Gouvernement qui mène la politique économique de la France. Me voilà rassuré ! Mais là n’était pas ma question… 

Bernard Cazeneuve : En tout cas, c’était ma réponse ! 

PYC : Certes ! Mais on observe de plus en plus souvent que des autorités nommées, dépourvues de toute légitimité démocratique, s’arrogent le droit de dire aux représentants du peuple, voire au peuple lui-même, ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Les propos que j’ai cités précédemment se résument ainsi : « Mesdames les électrices, messieurs les électeurs, surtout, ne croyez pas que l’on puisse faire une autre politique que la politique de restrictions menée depuis des années. »
Or, pour paraphraser Clemenceau, j’estime que l’économie est une chose trop grave pour être confiée à des financiers !  


QAG politique du gouverneur banque de france | Page 1 sur 15 | PPL modalités d'inscription listes électorales

  

 La lettre du Sénateur

La lettre du Sénateur N° 49 janvier fevrier mars 2017

DE LA RÉVOLTE DES ÉLITES Á LA RÉVOLTE CONTRE LES ÉLITES
LES RAISONS DE LA DÉRAISON
les gagnants et les perdants de quarante ans de libéralisme
DES DÉBATS TOUJOURS D’ACTUALITÉ
SEANCES DE QUESTIONS AU GOUVERNEMENT

Les lettres précédentes